Pas de révélation, pas de ministère :Apôtre Dr. Lufu Tshitenge Paul Alexis.

  1. Dieu est le Père de notre Seigneur Jésus Christ;

  1. Jésus - Christ  est  mort crucifié sur la croix pour sauver les pécheurs en commençant par moi-même. J’avais compris que j’étais le plus grand pécheur du monde entier, j’avais besoin d’être lavé dans le sang du Seigneur Jésus.

  1. L’apparition de Marie est une confirmation que Jésus - Christ était né à Bethléem,  Et,  Jésus - Christ est Grand Homme de l’Histoire par qui la révélation du Père devait  s’accomplir.  Sans doute, Il est véritablement Dieu - Homme, la Parole faite chaire (1Jean 1 :1-2).

  1.  Les prophètes de l’Ancien Testament ont entendu la même voix retentissante de l’Eternel Dieu des Armées.

 

Deuxième événement :

Mon père était un grand voyageur, quelqu’un qui se battait pour notre survis; A cause de cela, nous nous sommes retrouvés avec ma famille à la Mission Protestante de Lubondayi au Kassaï – occidental. Toujours dans la soirée autour du feu, pendant que les adultes s’entretenaient, j’ai senti en moi une force m’obligeant de soulever ma tête pour regarder au ciel, là, j’ai vu un papa derrière son fils  de 12 ans envieront, qu’il amenait  pour un sacrifice.

Abraham


Connaître la vie d’Abraham est important, parce que Dieu l’a choisi pour qu’il devienne le père d’un nouveau peuple spirituel. Dans son cœur, a été planté une semence qui devait porter de merveilleux fruits pour tous les futures croyants. Il fut un grand conducteur spirituel.

Sa vocation divine

Alors qu’il vivait avec son père à Harân, il reçut un message du Seigneur l’appellent à rompre ses vieilles relations et à partir pour un nouveau pays. Dieu promis à Abraham de lui manifester sa grâce, de lui donner une grande postérité et de faire de lui la source d’une grande bénédiction pour toutes les familles de la terre.

Abraham obéit à l’appel et devint ainsi le premier d’une grande compagnie de croyants qui cherchaient une cité dont Dieu l’architecte et le seul constructeur (Genèse 12 :1-4; Hébr. 11 :8-10).

Abraham passe et s’en sort dans une épreuve sévère (Genèse 22 :1-2) Il accepte de donner en offrande, son seul fils unique. Voir un homme au ciel derrière son fils de l’âge environ de 12 ans, est une confirmation de l’existence sur la terre d’une famille spirituelle et le ministère spirituel dont j’ai été destinée à accomplir pour Dieu d’Abraham sur la terre.

Aucun autre homme de Dieu, ni les chrétiens et les non chrétiens n’illustrent plus clairement que, le Pasteur Lufu Tshitenge P. Alexis, le conflit qui oppose les natures supérieure et inférieure de l’homme.

 Glissant souvent sur la pente, parfois atteint des sommets pour retomber ensuite dans le combat pour le gain.
Cependant il émerge enfin pour se hisser au niveau de la foi triomphante.

Aucun lecteur sérieux ne peut se laisser écouter parler de la vie de Pasteur et douter qu’en dépit de ses nombreuses faiblesses, il ait été un instrument choisi par Dieu. Enfin, on remarque de plus près que, deux ou trois vérités importantes jettent la lumière sur sa vie.

  1. Le malheur engendré par les difficultés familiales et trouble psychologique. Ce fait fut un sérieux combat pour sa vie.

  2. La soumission devant le trône de Dieu sans relâche malgré les multitudes défaites et le combat menés contre lui par les nombreux adversaires. Cette position ferme fait briller clairement dans toutes les expériences les plus élevées de l’homme exerçant un ministère d’appel.

  3. Décidées d’achever sa vie dans la rivière Lulua par les sorciers et par les puissances du ténèbres; Lufu s’acharne sur le grand Nom de Dieu d’Abraham dont il invoque pendant les temps de leur détresse : lui, son père et son petit frère, tous noyés dans l’eau, ils sortirent vivant sans aucun secours d’une mains humaine. (Mois de Juillet 1969).

  4. A peine sortis vivant du fleuve, Lufu affronte un deuxième batail contre un vipère, le serpent dangereux qui fut paralysé que par le Nom Puissant de l’Eternel Dieu de Jacob.

  1. Son petit frère près de mourir à Mikalayi, pour la première fois, Lufu passe la nuit dehors devant la porte de la maison de son père, il lutte dans la prière et obtient la guérison immédiat; donc l’enfant fut arraché entre les mains des esprits impurs (Kananga 1968)

  1. Dans l’Eglise des Assemblées de Dieu à Kinshasa, la paroisse de Pasteur Nguy-Mbuanga, un groupe des femmes amenèrent un enfant mort à l’hôpital de Campus Universitaire, les membres de l’Eglise, les Anciens et leur Pasteur ont vu le Pasteur Lufu lutté dans la prière et ramené l’enfant à la vie (Kinshasa Février 1981). (Paroisse des Assemblée de Dieu de Makal).

  1.  A Rome, à l’Eglise Pentecôtiste dirigée par le Pasteur Ricardo, pendant la Campagne d'évangélisation, une femme se présenta avec son enfant de plus de 8 mois attaqué par l’esprit de mort, l’Eglise, comme un spectacle, voyait le Pasteur Lufu se battre dans la prière et ramener l’enfant à la vie, le donna à sa mère (1987).

 

LES AUTRES ÉVÉNEMENTS ET EXPÉRIENCES REMARQUABLES

  1. Dieu sel est le garant et la sécurité du Pasteur Lufu; l’Eternel a investi  cet homme pendant les années critiques de sa vie. Il a lutté en 1967 contre un groupe important des sorciers dirigé par une femme pendant toute une nuit, mais, quand le combat était devenu sérieux, un ange de l’Eternel lui est arrivé au secourt. Il a vêtu Lufu d’une robe noire avec une ceinture rouge, l’ange lui donna une Bible.

  2. Son corps brillé, ces pieds ne touchaient plus la terre, il marchait comme une personne qui n’avait plus la chair et les os. Secouru par l’ange de l’Eternel, il gagna le combat et arracha des personnes qui étaient déjà mis dans la prison de sorciers. La première personne à être arraché entre les mains des esprits impurs était sa propre mère.

  3. A Rome, à l’Eglise de Pasteur Ricardo, une jeune femme qui venez souvent cherchait le Pasteur Lufu à l’Aéroport était attaquée par les démons d’épilepsie qui la jetât dans un coma profond pendant plusieurs mois. A peine arrivé à Rome, les frères et sœurs pleurèrent avec amertume avant de le tenir au courant. Enfin, le plan de Dieu est insondable, pendant le veillé de prière, à minuit, le Pasteur Lufu invita toute l’Eglise à crier devant le Seigneur pour la résurrection de notre sœur dans le coma; tout à coup, le téléphone sonna pour informer le retour de l’âme de notre sœur (Rome 1986).

 

RETOUR A LA PAGE PAS DE REVELATION PAS DE MINISTERE

© 2018/19 Foyer de la Pentecôte   

IBTP
  • Google+ B&W
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn B&W