Pas de révélation, pas de ministère :Apôtre Dr. Lufu Tshitenge Paul Alexis

L’idée de l’homme arrivant à la connaissance ou à la communion avec Dieu par ses efforts personnel est entièrement étrangère à l’Ancien Testament. Dieu parle, Dieu apparaît, l’homme écoute et regarde.

Dieu se rapproche des hommes, Il entre dans une alliance, ou relation spéciale avec eux.  Il leur fait connaître ses commandements.  Les hommes les reçoivent quand Il approche; ils acceptent sa volonté et obéissent à ses ordres.  Quand un homme dit : je connais le président de la république, il ne veut pas dire : je sais que le président existe, car cela est contenu dans sa déclaration.  De même, les grands prophètes de l’Ancien Testament, et les Apôtres de notre Seigneur Jésus Christ disent qu’ils connaissent Dieu, leur déclaration confirme son existence. 

En 1960, j’avais 10 ans lorsque l’Eternel des armées a parlé avec moi à la Collectivité de Mutefu, zone de Kazumba, Province du Kassaï Occidental (Kananga). Je venais d’être guéris d’une bosse qui était décidée de paralyser toute ma vie, je m’étais retrouvé dans un petit village, là ou de ma tente maternelle (grande sœur de ma mère). Ma Tente avec sa famille de 4 enfants, habitait dans ce petit village éloignée de la petite ville de Mutefu, la distance estimé à 15 Km à pied, dans la brousse où j’avais passé 2 mois de vacance. 

Dans ce petit village de 20 personnes dont la grande partie faisait partie d’un seul père qui se nommait TSHITALA NSENDA, homme déjà avancé en âge, un jour comme il est de coutume chez les africains, nous étions un petit nombre de personnes autour d’un feu du soir pour entendre les paraboles et les événements passés de notre peuple.

 Vers 20 heures, j’ai entendu une voix très forte m’interpellant au ciel. Cette voix m’appela par mon nom, j’ai soulevé ma tête pour regarder au ciel. Premièrement j’ai vu une forte lumière dans un nué, après une croix et afin l’arc en ciel qui enveloppé la croix.  Au même moment apparaît une foule d’hommes bien armée, leurs tenus étaient semblables à ce que portaient  l’armée juive,  ils  tenaient dans leurs mains les boules du feu.

 Cependant, la voix qui retentissait m’instruisait étape par étape ; A savoir : elle me disait que, des hommes que tu vois sont des militaires juifs, ils cherchent Jésus le Fils de Dieu.  Ils étaient dans un jardin semblable à une plantation du café.  Comme ils étaient en train de chercher, je les ai vu sortir avec Jésus arrêté, la soutane déchirée au niveau de la poitrine : La voix me dit que Jésus Christ est arrêté maintenant.   Donc, j’ai suivi la scène jusqu’à la condamnation à mort, de crucifixion et à l’enterrement  de Jésus.

 Dans les cimetières,  j’ai vu qu’il y avait les petits sentiers  dont d’un côté à l’autre était planté des fleurs en couleur rouge, des hommes et des femmes portaient les robes en couleur noire,  des femmes portaient des mouchoirs de tête.

A la fin de l’enterrement, au milieux  des foules qui rentraient à la maison, la voix qui m’instruisait me montra une femme à taille moyenne et  me dit : cette femme que tu vois c’est elle Marie mère de Jésus, elle  insista pour me dire que, la femme qui va sauter un petit trou, c’est elle et cela fut ainsi. 

Comme confirmation de cette rencontre avec le Seigneur Jésus-Christ, dans ce petit village de Tshitala - Nsenda Dieu m’avait donnait un grand signe par lequel  des témoins s’en souviendrait du passage de la Gloire de Dieu  dans ce petit village; Tshitala  - Nsenda  devrait recevoir de la part de Dieu les nouveaux dents dans sa bouche et il entendrai des langues des autres créatures avant  sa mort et enfin cela fut accomplis.

 En vérité Dieu parle, l’homme écoute, mais dans la plupart des cas, les hommes appelés sont ceux qui ne sont pas attendu par le peuple. A cause de ces serviteur appelé par Lui-même l’Eternel Dieu des Armées  prend la décision et, sa  reste sans appelle, malgré l’incrédulité du peuple.

La voix que j’avais entendue venait de Dieu Lui-même;  et il y a trois enseignements repartis dans les points suivants :

                                                                       

 SUITE DE PAS DE REVELATION PAS DE MINISTERE

© 2018/19 Foyer de la Pentecôte   

IBTP
  • Google+ B&W
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn B&W